La fabrication du rhum arrangé : les meilleures recettes

Le rhum est sans doute le spiritueux le plus populaire au monde. Il est apprécié aussi bien sous forme sucrée que sèche et il existe une grande variété de rhums. La marque de rhum la plus connue est sans doute Bacardi, qui est produit à Porto Rico, en République dominicaine et en Jamaïque. La popularité du rhum est probablement due à son goût polyvalent et à sa capacité à s’accorder avec une grande variété de saveurs et de produits alimentaires. Le rhum est généralement bon marché et facile à commander. Si vous cherchez une boisson à la fois facile et bon marché à commander, le rhum est le choix idéal. La marque de rhum la plus fréquemment commandée aux États-Unis est probablement Bacardi, qui est produit à Porto Rico.

L’évolution du rhum

Le rhum a été produit pour la première fois dans les Caraïbes au début du 16e siècle. À l’origine, il était considéré comme un médicament permettant de nettoyer le corps des toxines. Au fil des ans, le rhum est passé d’un simple médicament à une véritable boisson internationale appréciée dans le monde entier. Selon l’American Distilling Institute, plus de 98 % du rhum vendu dans le monde est produit à Porto Rico, en République dominicaine et en Jamaïque. Faisons un petit voyage dans le temps et voyons comment le rhum est passé du statut de médicament à celui de boisson appréciée dans le monde entier aujourd’hui. Nous aborderons ci-dessous les moments clés de l’évolution du rhum.

A lire en complément : Comment faire un plat de patate douce au four ?

Les débuts du rhum

Les débuts du rhum

Milieu du XVIIIe siècle : le rhum Genesee

A voir aussi : Les arômes alimentaires et caramels : une réponse aux nouvelles tendances de consommation

Le rhum du milieu du 18e siècle

Le rhum de la fin du XVIIIe siècle

La tendance à boire du rhum s’est poursuivie jusqu’à la fin du XVIIIe siècle. À cette époque, le rhum est passé du statut de médicament à celui de boisson populaire, appréciée dans le monde entier aujourd’hui. L’une des boissons les plus luxueuses de l’époque était probablement l’eau-de-vie bénédictine, produite pour la première fois au XVIIe siècle. À l’origine, cette boisson était destinée à être servie uniquement dans les monastères et les couvents. Elle était appréciée par les moines et les nonnes, ainsi que par la royauté et les personnes fortunées. Le rhum était couramment acheté par les marchands qui parcouraient la côte ouest-africaine, car c’était l’une des rares marchandises que les marchands espagnols leur permettaient d’emporter avec eux dans l’esclavage. On croit souvent à tort que le rhum n’était disponible que dans les Caraïbes à cette époque. En réalité, le rhum était également produit en Amérique latine et en Europe à cette époque.

Le rhum au XIXe siècle

Le rhum n’a pas disparu.

La première guerre mondiale a été le théâtre d’une guerre civile.

La première guerre mondiale et l’industrie du rhum

Les années folles et l’essor du rhum moderne

Ph2>L’après-guerre

Le rhum d’après-guerre

Le rhum d’aujourd’hui

La consommation de rhum est une activité très importante pour l’économie mondiale.

ARTICLES LIÉS