La recette du pain viking, authentique et savoureuse !

recette du pain viking

Dans l’univers de la cuisine nordique, le pain viking est une vraie célébrité. Il est cuisiné dans les petits comme les grands moments de réjouissances. Cependant, c’est un pain qui peut se montrer difficile à trouver dans certains endroits. Pour vous aider à le faire par vous-même, voici une excellente recette. À vos tabliers, c’est parti !

recette du pain viking

A lire aussi : Réduire la consommation de sucre dans les desserts : les astuces à connaître

Ingrédients nécessaires

Il vous faut :

    Lire également : Les types d'huile d'olive et leurs bienfaits

  • 500 mL d’eau ;
  • 120 g de levain dur ;
  • 350 g de farine de seigle T-130 ;
  • 150 g de farine de blé T-130 ;
  • 1 cuillère à soupe de miel ;
  • 2 cuillères à soupe de flocons d’avoine ;
  • 2 cuillères à soupe de graines de courge ;
  • 2 cuillères à soupe de graines de sésame.

Pour finir, vous aurez besoin de 2 cuillères à soupe de graines de tournesol.

Recette

Réalisez un mélange de 120 g de levain dur avec 40 g d’eau dans un bol et remuez à l’aide d’une spatule. Cela va faciliter son incorporation dans la pâte ou le pâton.

Dans votre pétrin, versez 500 ml d’eau tiède, 350 g de farine de seigle, 1 cuillère à soupe de miel, 2 cuillères à soupe de flocons d’avoine, le levain et les 150 g de farine de blé. Ensuite, pétrissez le tout pendant une minute avant de laisser reposer 45 minutes.

Par la suite, vous devez ajouter 15 g de sel, puis pétrir 1 minute. Pour finir, ajoutez les graines de courge, tournesol et sésame, puis pétrir 5 minutes. Laissez à présent reposer pendant 3 h. Installez du papier cuisson dans un moule à cake.

Dispersez des flocons d’avoine sur le plan de travail avant de verser le pâton dessus. Il faudra ensuite rouler pour avoir un boudin que vous allez mettre dans le moule. Si vous trouvez que la pâte est très hydratée et difficile à manipuler, vous pouvez mouiller vos mains pour faciliter la manipulation. Laissez ensuite reposer 1 h.

Déposez un petit récipient au fond du four et laissez chauffer à 175°. Mettez le moule à cake dans le four et ajoutez 10 cl d’eau au récipient déjà chauffé puis laissez cuire pendant 90 minutes. Éteignez le four sans ressortir le pain avant 20 minutes.

Vous pouvez à présent le ressortir et le laisser refroidir avant de démouler. Il est temps de déguster votre pain viking parfaitement cuit. C’est un délice !

Pourquoi faire du pain viking ?

Si le pain viking est aussi apprécié par les experts en nutrition et de nombreux chefs étoilés, c’est surtout à cause de sa richesse en fibres et en matière organique. Ces dernières permettent de réduire considérablement les risques de cancer ou de maladies cardiovasculaires.

Ce pain de blé entier contient très peu de matières grasses et pas du tout de gluten, ce qui le rend meilleur pour la santé. On retrouve dans le pain viking beaucoup de fibres alimentaires en céréales et en graines.

Les experts diront que ce pain est sain, nutritif, mais surtout hypocalorique, ce qui le rend différent de beaucoup d’autres. Consommer du pain viking vous permettra de faire le plein de vitamines, de minéraux et d’énergie. Vous pouvez l’intégrer dans votre petit déjeuner quotidien avec de la confiture, du fromage, de la purée d’avocats ou encore du beurre.

En plus de sa richesse en nutriments, c’est un pain doux et savoureux qui va assurément régaler vos papilles.

Pourquoi le pain viking a une couleur noire ?

L’une des principales caractéristiques du pain viking, c’est sa couleur noire ou foncée qui le rend parfois différent des autres. Cela est dû aux ingrédients qui le composent et aux nutriments qu’il possède. Dans le pain viking, on retrouve parfois de la farine de sarrasin, des flocons d’avoine, de la farine de seigle, du sésame et plusieurs autres céréales.

Vous avez également des graines de tournesol, de lin, de courge qui participent aussi à sa coloration. Néanmoins, il faut savoir que le pain ne doit pas nécessairement être noir pour être du pain viking. Tout dépend des ingrédients utilisés. Notez également qu’il existe plusieurs manières de préparer ce pain nordique. Tout le monde adore ce pain car, il est délicieux et suscite l’appétit.

Les étapes de la cuisson du pain viking

Maintenant que vous connaissez les ingrédients principaux du pain viking, nous allons vous expliquer comment le cuire. Pour commencer, il faut mélanger la farine avec l’eau tiède pour former une boule de pâte. Celle-ci doit être pétrie pendant environ 10 minutes afin d’obtenir une consistance qui convient.

Une fois la pâte prête, laissez-la reposer dans un endroit chaud et sec en couvrant la pâte avec un linge propre. Pensez à bien faire attention à ne pas trop manipuler la pâte car cela pourrait affecter sa qualité finale.

Après quelques heures de repos (environ 4h), il faut façonner des boules de pain et les aplatir légèrement avant de les enfourner au four. Dans certains cas, le pain peut être cuit sur une pierre chaude pour donner une texture plus rustique.

La cuisson se fait généralement à haute température pendant environ 20 à 30 minutes jusqu’à ce que le pain soit bien doré. Testez si votre pain est prêt en tapotant dessus : s’il sonne creux, alors il est parfaitement cuit !

Le résultat final est un délicieux pain viking croustillant à l’extérieur et moelleux à l’intérieur qui ravira vos papilles gustatives.

Les différentes variantes du pain viking selon les régions scandinaves

Le pain viking est une recette traditionnelle emblématique de la culture nordique. Bien que sa préparation soit relativement simple, il existe des variations selon les régions scandinaves. Chacune possède ses propres ingrédients et techniques de cuisson qui donnent au pain un goût unique.

En Norvège, le pain viking est souvent agrémenté de grains d’avoine pour donner une texture plus croquante à la pâte. En Suède, on utilise parfois du miel pour sucrer légèrement le pain.

Au Danemark, le pain se fait avec des flocons d’orge grillés et de la bière brune plutôt que de l’eau tiède. Cela donne au produit final un arôme plus corsé et une couleur foncée encore plus intense qu’à l’accoutumée.

Les Finlandais ont leur propre variante, appelée ‘Näkkileipä’, qui peut être faite avec différentes farines telles que l’orge ou même le seigle. Elle est aussi très fine et croustillante.

En Islande enfin, on trouve le ‘Rúgbrauð’ • littéralement ‘pain noir’. Celui-ci utilise exclusivement du seigle complet mélangé à du petit-lait caillé pour donner une pâte dense mais moelleuse dans sa consistance finale.

ARTICLES LIÉS