Le lablabi, un plat typique de Tunisie

white and black concrete buildings during daytime

Le lablabi est un plat typiquement tunisien très connu même au-delà des frontières tunisiennes. Il se présente comme une soupe de pois chiches. La particularité de cette soupe populaire est qu’elle est vendue dans la rue, et cela à des heures tardives et est consommée partout en Tunisie. Cependant, pour cuisiner le lablabi, il faut connaître les recettes et la minutieuse préparation dont elle fait l’objet. Comment réussir la cuisine du plat typiquement tunisien, le lablabi ?

Ingrédients pour la préparation du Lablabi

Pour préparer le lablabi, il faut avoir avant tout un ingrédient principal et certains outils essentiels. La quantité des ingrédients varie suivant le nombre de personnes voulant participer au festin. Pour un menu de lablabi pour 4 personnes, le volume de l’ingrédient principal, les pois chiches secs est de 400 g.

A lire également : Alternatives innovantes et savoureuses pour remplacer la sauce soja dans vos recettes

Vous devez également vous procurer l’ail, la soupe d’harissa maison et l’huile d’olive, qui sont des composants de ce plat dans des quantités respectives de 4 gousses, 2 cuillères à café et de 4 cl. En ce qui concerne l’épice kamoun moulue, elle nécessite une quantité de 2 cuillères à café. Il ne restera enfin que 250 grammes de fèves, 1 cuillère à café de sel, 3 cuillères à soupe de vinaigre, 1 citron, 4 œufs et 4 tranches de pain rassi.

Différentes étapes de la préparation

La préparation du plat populaire tunisien fait intervenir trois différentes étapes qui seront énumérées ci-dessous.

A lire en complément : Guide ultime pour choisir le meilleur restaurant à Montparnasse

Tremper les pois chiches secs

La première tâche dans la cuisine du lablabi tourne autour de l’ingrédient principal, les pois chiches secs. En effet, il faut laver avec soin les pois chiches puis les laisser tremper à la veille de la préparation dans une bonne quantité d’eau. D’autres personnes préfèrent aussi ajouter un paquet de levure chimique ou un peu de bicarbonate de soude pour les attendrir. Cependant, il est conseillé de ne rien ajouter aux pois chiches dans l’eau.

Préparation de la soupe de pois chiches

Le lendemain du jour où les pois chiches ont été trempés, il faut les faire cuire dans une casserole mieux qu’une cocotte-minute. Cela va permettre au cuisinier de goutter pour ainsi surveiller la cuisson de cet ingrédient fondamental. Cependant, il y a une erreur à ne jamais commettre dans la préparation du plat tunisien lablabi ! Il ne faut jamais assaisonner ou saler les pois de chiches au moment de leur cuisson puisqu’ils deviendront durs et moins succulents.

La cuisson des pois chiches à la casserole durera environ 1 heure 45 minutes. Dès que ces derniers sont cuits (vous devez les goûter pour le savoir), l’étape suivante consistera à les assaisonner avec de l’huile d’olive, l’épice Kamoun (Cumin) et la soupe d’harissa maison. Ce n’est qu’au dernier moment qu’il faut saler le plat et le mettre individuellement dans les bols pour que le plat convienne parfaitement aux goûts des amoureux du menu lablabi.

Le plat devient encore plus appétissant avec un ajout de vinaigre, de jus de citron et de pain. Par ailleurs, pour obtenir un plat encore plus complet et gourmand, vous pouvez ajouter des olives noires ou vertes en guise d’ornement. Le mets peut également être servi avec du ton en boîte.

Préparation des œufs

Pour préparer les œufs, il faut verser 1,5 litre d’eau dans une grande casserole et y ajouter 3 cuillères à soupe de vinaigre avant de le porter à ébullition. D’un autre côté, il faut casser un œuf dans un petit bol. Surtout, il n’est pas nécessaire de mélanger l’œuf, car cela peut gâter la saveur du plat typiquement tunisien, lablabi.

Ensuite, il faut verser doucement l’œuf dans l’eau bouillante et le faire pocher pendant environ 4 minutes. S’en suivra le prélèvement de l’œuf à l’aide d’une écumoire et sa plongée dans un récipient d’eau froide. Il en sera de même pour les 3 œufs restants. À la fin, vous devez placer les œufs pochés sur un linge propre. Les œufs sont ainsi prêts.

Disposition du plat

L’esthétique recommande de disposer d’abord les morceaux de pain dans un plat creux. Après cela, il faut verser dessus les pois chiches préparés avec un peu de bouillon. Vous disposez les œufs pochés avant de répandre l’assaisonnement dessus et de saupoudrer le tout de kamoun. Bon appétit !

Les origines du Lablabi : une histoire culinaire riche en saveurs

Le lablabi est un plat typique de la Tunisie qui a une histoire culinaire riche en saveurs. Selon les historiens, cette recette aurait été créée à l’époque romaine par des soldats qui avaient besoin d’un plat consistant pour leurs longues marches.

Au fil du temps, le lablabi s’est transformé pour devenir une spécialité tunisienne avec sa propre identité culinaire. C’est un plat populaire que l’on retrouve dans toutes les régions de la Tunisie et chaque région peut avoir sa propre façon de le préparer.

Certains pensent même que le nom « lablabi » viendrait du mot « loubia » (haricots) en arabe dialectal tunisien. Effectivement, avant que les pois chiches ne soient introduits en Tunisie depuis l’Inde par les Arabo-musulmans au IXe siècle, on utilisait souvent des haricots secs dans la préparation du lablabi.

Aujourd’hui encore, ce plat constitue un élément important de la cuisine tunisienne et est souvent servi lors des grandes occasions comme les mariages ou autres célébrations familiales. Sa simplicité apparente cache une multitude de saveurs subtiles qui ravissent tous ceux qui ont eu l’occasion d’y goûter.

Les bienfaits santé du Lablabi : une source de protéines et de fibres pour votre corps

Le lablabi est non seulement un plat délicieux, mais il a aussi des bienfaits pour la santé. Effectivement, ce plat est une source de protéines et de fibres qui peut aider à maintenir une alimentation saine.

Les pois chiches sont l’un des ingrédients principaux du lablabi. Ces légumineuses contiennent environ 19 grammes de protéines par tasse, ce qui en fait une excellente source de protéines végétariennes. Les pois chiches sont aussi riches en fer, magnésium et potassium.

Les pois chiches contiennent des glucides complexes ainsi que des fibres solubles. Une portion moyenne (100g) fournit environ 17% des besoins journaliers recommandés en fibres alimentaires[1]. Les fibres diététiques ont été associées à plusieurs bénéfices sur la santé comme la réduction du risque cardiovasculaire ou encore le contrôle glycémique chez les patients atteints d’un diabète de type 2[2-3].

Le pain rassis utilisé dans cette recette représente aussi un apport intéressant puisqu’il contribue aux apports énergétiques nécessaires au corps humain grâce à sa richesse en glucides complexes.

Le lablabi constitue donc un choix judicieux pour ceux qui veulent manger sainement tout en profitant d’un repas savoureux et nourrissant. Il faut[1] : A systematic review and meta-analysis, Threapleton D. et al., BMJ, 2013. [3] Dietary fibre in food and protection against colorectal cancer in the European Prospective Investigation into Cancer and Nutrition (EPIC): an observational study. Bingham S. A et al., The Lancet, 2003.

ARTICLES LIÉS